Témoignages

Vanessa a dit …
Monsieur c’est avec beaucoup de peine que j’ai lu votre livre. J’ai eu le cœur brisé les lettres à vos fils m’ont fait fondre en larmes. Vous êtes un père courageux et vos enfants peuvent être fiers de vous et de votre combat. Vous aviez tout donné à cette femme qui a déraciné vos enfants qui part du jour au lendemain quelle lâcheté ! Mais que fait la justice ? Noël la vie continue devant vous ne vous arrêtez pas cette femme ne vous mérite pas pensez à Corentin votre petit dernier qui ne doit même plus se rendre compte de ce qu’il endure avec une mère escroc ayant perdu tout sens moral et amour maternel. Dieu est toujours là courage.

Gérald a dit …
Noël je compatis vivement à ce que tu as enduré et à ce que tu endures encore aujourd’hui et je suis de tout cœur avec toi. Les événements que tu traverses sont si déchirants et ton combat est la preuve que tu aimes la vie. Corentin sera fier de toi car tu es un père un vrai…. Aujourd’hui ta parole pèse sur la justice je souhaite qu’elle devienne référence pour que ces malheurs ne se reproduisent plus. Merci pour nous les pères qui sont parfois le dernier refuge contre la bêtise humaine.

Marc ACHETEUR GRANDS COMPTES a dit …
Bonjour Noël Je viens de terminer ton livre je ne peux imaginer une telle souffrance ; un tel désarroi. J’ai mis un certain temps à imaginer comment une telle chose pouvait arriver et pourtant… Tu reviens de loin et je te souhaite tout le bonheur du monde avec tes fils je nourris l’espoir qu’un jour tout ira pour le mieux avec Corentin Benjamin et Jean-Baptiste. Ton livre est un MESSAGE D’ESPOIR pour tous ceux qui souffrent dans de pareils cas et perdent tout repères au point d’en souhaiter finir avec la vie. J’ai moi aussi vécu une séparation. Mon premier fils à 13 ans et mon second bientôt 9 mois. Et après lecture je redécouvre au combien la famille est importante. Non pas que je l’avais oublié mais une remise en question dans un tel contexte est inévitable et je ne peux me dire et si cela m’était arrivé ? Je ne sais pas honnêtement si j’aurais eu autant de courage que toi? L’amour de sa famille est quelque chose de formidable et j’y crois dur comme fer. J’ai une famille soudé et pourtant une telle situation pourrait arriver sans que l’on ne se rende compte. Je me demande comment le système judiciaire n’ait pas été capable d’apporter une solution à une telle situation devant autant de preuves. Que faut-il de plus? En tout cas j’ai un profond respect pour ce que tu es et ce que tu as enduré durant toutes ces années. Mais je cite souvent un proverbe qui dit : Si tu lances avec douceur la balle contre le mur elle te reviendra avec douceur aussi une telle quantité de coups bas méchanceté mensonges etc…. ne peuvent perdurer et rester impunis. D’ailleurs tout se paye un jour donc….. Je te laisse sur ces quelques lignes. Saches que j’aimerai bien que tu me dédicaces ton livre. Bonne journée et à bientôt.

Viviane Fonctionnaire a dit….
C’est vrai Marc, quand tout va bien, on ne se rend pas compte de la chance que l’on a, et on y pense pas, mais c’est effroyable quand ça vous tombe dessus, courage Noël, Corentin ne se rend pas compte mais il a besoin de toi

Jean Marc chargé de clientèle banque a dit …
Bonjour Monsieur tout d’abord merci pour votre livre je suis aussi papa solo qui vit une séparation pénible mais qui n’est pas comparable à celle que vous vivez depuis trop longtemps je me dis malgré mes soucis ils ne se comptent pas par dizaines comme les vôtres c’est un véritable encouragement pour moi de vous lire. J’espère que Corentin et vous seront réunis très prochainement. Quant à la justice que fait elle pourquoi tout ce temps perdu pourquoi laissé cette mère dangereuse vivre avec un mineur. La roue tournera. Juste un mot pour Jérôme son commentaire n’est certainement pas celui d’un père !! En tout cas bien vu pour votre invitation à son intention….! Courage et tenez bon Corentin même s’il ne se rend plus compte du travail de S.A.P de sa mère si toutefois elle a droit encore à ce titre a besoin de vous.
Je suis solidaire.

Pascal chef d’entreprise a dit…
Noël je viens de lire la dernière page de votre livre je suis sans voix devant autant de gâchis d’amour maternel inexistant et de temps perdu sans vos fils qui sans leur père seront marqués à vie de ce que leur mère leur a imposés comme vie depuis toutes ces années. Vous êtes seul devant tant d’injustice devant tant d’incompréhension envers vos grands fils. Jean-Baptiste aurait dû être près de vous et de vous soutenir dans votre noble combat plutôt que de faire du mimétisme comme sa mère. Et que dit sa propre épouse elle aussi a été manipulée par sa belle-mère ils ont dû avoir de larges promesses financières quel honte et dégoût. Ce n’est pas à souhaiter mais si un jour ils connaissent pareille expérience ils regretteront leurs silences. J’ai un profond respect pour les hommes qui se battent pour des valeurs vraies je serais ravi de vous serrer la main car vous en faites partie. Corentin dont son psychisme est mis à rude épreuve peut et sera fier de son papa. je suis aussi papa solo séparé d’une nymphomane mais à côté de vous je me dit que je m’en suis bien tiré; vous êtes un exemple comme dit Marc d’espoir et de l’amour de la vie comme le souligne Gérald. La corse et ses magouilles même la justice prouve qu’elle laisse faire alors que votre dossier preuves pourrait en envoyer quelques-uns (es) derrière les barreaux. Ne lâchez pas Corentin même si effectivement ne doit pas s’en rendre compte maintenant à besoin de vous et vous les grands fistons bougez-vous et soyez solidaires avec votre père car moi je le suis. Courage Noël. En toute cordialité.

Aurélia secrétaire juridique a dit …
Bonjour Monsieur ROFFINI j’ai vécu un divorce difficile il y a quelques années nous avons été marqués chacun de notre côté nos enfants et vous avez raison toujours en première ligne. Mais en aucun cas j’ai vu autant de détermination d’amour envers vos fils votre combat est noble cette femme je n’y croyais pas au début je me disais qu’elle vous aurait téléphoné pour trouver une sortie saine et à l’amiable. On voit que vous êtes un bon père la mère j’ai du mal à comprendre que la justice soit aussi longue pour l’inculper afin que vous puissiez vous projeter vers l’avenir avec des projets car lorsque l’on voit la multitude et l’organisation de vos dossiers étayées par ces multitudes de preuves on se dit que l’on à faire à quelqu’un de rigoureux. Votre aîné est bien lui aussi manipulé comme Benjamin mais un jour ils seront bien obligés de de se rendre à l’évidence. Vous avez été très trop patient Corentin et on le lit dans d’autres commentaires je le pense aussi à besoin de son père je dois le reconnaitre j’ai aussi mais pas dans les proportions inhumaines de votre ex manipulé mes enfants contre leur père. Ce n’est pas bien ni respectueux car en agissant de la sorte nous ne privilégions pas l’intérêt de l’enfant. Cela est tout à votre honneur bravo pour votre combat et vous les grands fils dépêchez-vous d’aller faire un gros câlin à votre père qui se bat seul depuis tant d’années. Respect Monsieur ROFFINI écrivez-nous un Tome 2 pour nous annoncer une bonne nouvelle. Avec tout mon soutien.

Daniel gérant d’entreprise a dit …
Bravo pour ton livre Bravo pour ton combat Bravo pour ton courage Bravo pour ta patience et tout cela avec beaucoup de respect merci pour nous autres papas solos. Gagne et récupère Corentin un jour il te dira merci.

Christian vendeur autos a dit …
Bonjour Monsieur je suis un jeune de 23 ans mes parents ont divorcés il Y a 8 ans je peux vous dire que je l’ai très mal vécu c’est vrai les enfants sont toujours les premiers à vivre des choses d’adultes on ne comprend pas ce qu’il se passe. Aujourd’hui je reste marqué même si je vois mes deux parents mais quand j’ai lu votre livre ce que vous êtes capable d’entreprendre pour vos enfants on sent en vous un bon père qui souffre moi aussi j’ai souffert car vous avez raison ma propre mère me disait toujours des choses négatives envers mon père cela a changé car un jour j’ai dit stop à ma mère. J’avais compris son manège et je ne l’ai pas admis. Mon père sera toujours mon père et je ne comprends pas le comportement de votre fils ainé qui a quand même trente ans il devrait être mature quand même et vous aider être proche de vous. Vos fils peuvent être fiers de vous et de toutes vos actions face a une mère qui vît aux crochets des aides sociales cela ne me paraît être un bon exemple pour vos enfants. Continuez et bon courage.

Thérèse secrétaire médicale a dit …
Noël c’est un bien joli prénom et il ne peut être que le reflet d’un homme bon et TROP généreux comme vous. J’ai lu votre ouvrage jamais de ma vie je n’ai lu ni entendu ni vu un  »mode d’emploi » d’une telle abjection c’est un vrai déchirement humain je l’ai relu plusieurs fois et je me dis que cette femme aurait dû s’appeler Cruella ! Dans mon métier j’en ai vu des malheurs de couples, mais vous, vous les accumulés et de plus non mérités. Pourquoi avoir donné tant de confiance à cette femme certainement comme moi les valeurs familiales que l’on protège comme nos enfants. Vous avez mon soutien Monsieur et je vous souhaite de vous retrouver unis avec vos fils vous êtes leur père soyez de nouveau très heureux et rapidement !! J’espère que l’on aura l’occasion de se croiser pour que vous me dédicaciez votre livre et vous serrez la main .Cordialement.

Didier vrp a dit …
Bonjour Noël je me doutais que mon histoire quoique incroyable lorsque je la narre à mes proches je vois que la tienne est de beaucoup plus tragique que la mienne. Effectivement comme toi je conserve tout j’évite les fautes.. est-on parfait pour autant.. Tout est sujet à caution et à interprétation ce qui est parfait pour une personne sera dénigré par une autre. J’ai aussi écrit beaucoup journal emails sms .. j’ai pensé à écrire un livre .. je laisse ce soin à mes enfants ils savent que c’est quelque part à leur disposition ils connaissent une partie de ce qu’est leur mère ils ne voient pas tout mais savent qu’ils pourront lire les dossiers dans quelques années. J’essaie de ne pas leur montrer ma peine de ne pas pouvoir m’occuper d’eux au quotidien ou moitié de quotidien par la faute de cette femme et des juges c’est difficile les enfants comprennent tout. Lorsqu’une question dite ou non-dit émane d’eux il est nécessaire de donner un sens à cette question à défaut une incompréhension s’installe et crée un sentiment de panique et d’agressivité chez eux. Minimiser les non-dits non résolus. Bonne journée et tiens bon. Nous sommes ici-bas pour une raison.

Paul chauffeur de train a dit …
Bonjour quelle histoire et dure à digérer. Moi ce qui me fait très mal c’est la totale absence de présence et d’aide de votre ainé il a oublié certainement les heures et journées d’angoisse que la paternité vous donne comme certes les joies et les rires. Pourquoi ce mimétisme comme sa mère il ne vous dit mot et égoïste car que dit sa propre épouse a telle droit à la parole dans le couple a-t-elle besoin de l’autorisation de son mari pour vous amener votre petit fils ? Est-elle de mèche ? Comment peut-on fonctionner comme des gamins envers un père qui donne son énergie et qui s’est lancé dans une cause honorable. Votre femme a vraiment détruit ce que vous avez mis tant d?années à bâtir. J’espère que la prison lui donnera l’occasion de réfléchir. Je suis moi-même très famille et en parcourant votre livre je regardais mes enfants jouer et je me disais : et si cela m’arrivait ? Je suis incapable d’y répondre mais vous m’avez donné l’occasion et je vous remercie d’y penser et d’y réfléchir et de se reconcentrer sur nos valeurs. Corentin le pauvre doit être dans un état et vivre dans un monde imposé cela se sent et voit ! Je vous souhaite de poursuivre ce très grand courage développé comme vous nous l’avez montré ne lâchez pas Dieu reconnaitra les siens tôt ou tard. Cordialement

Fabienne prof de maths a dit …
Monsieur un grand coup de chapeau pour votre courage d’affronter le temps qui passe sans vos fils mais aussi le courage du père qui se bat seul sans l’aide de son fils aîné qui après avoir vu tant de preuves ne doit pas savoir comment faire ou alors il culpabilise d’avoir donné raison à sa mère plutôt que d?être solidaire de votre combat. Que peut-on dire devant tant de preuves c’est inimaginable. Si on est neutre il faut l’être pour les deux parents et la…La justice que lui faut-il de plus devant ces centaines de dossiers? Tenez bon je suis aussi solidaire. En toute cordialité.

Fabien laborantin a dit …
bonjour Noël je n’ai pas compris ce cliché la première fois que je l’ai aperçu. Je l’ai retourné dans tous les sens c’est seulement au bout de quinze minutes que j’ai enfin compris ce qu’il représentait. Le moins que l’on puisse dire hormis votre extra – ordinaire et incroyable histoire c’est que vous avez le sens de l’organisation et que vous devez en rendre fou plus d’un, car le jour où vous serez enfin entendu et je vous le souhaite le plus rapidement possible par un juge et que vous débarquez avec ces 300 et quelques dossiers je comprends que le fonctionnaire va se demander par ou va-t-il commencer ! Dans tous les cas votre ex vous a sous-estimé et j’espère que derrière les barreaux le temps sera son allié car elle va en avoir pour regretter et réfléchir à ses actes immondes. Bravo pour votre combat ne lâchez pas. Je suis solidaire.

Steve a dit …
bonsoir Mr Je dois vous l’avouer chapeau et bravo pour votre organisation c’est la première fois que j’ai une vision aérienne de dossiers. Si avec tel rendu la justice n’a pas saisie votre message moi dans tous les cas c’est capté .Bravo et courage respect Monsieur pour ce que vous faites.

Ada a dit …
Je n’ai jamais vu telle organisation, époustouflant, les mots me manquent. Faut pas vous chercher vous quelle maîtrise il y en a qui ferait bien de prendre modèle.

Une réflexion au sujet de « Témoignages »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>